Ben’s Edito #6: Looking forward & backward

IMG_0387_edit

Looking Forward by Pascal Sieuw

Cela fait maintenant un an que mon dernier edito fut publié. À cet instant, le 26 Juin 2015, je revenais tout juste du plus beau voyage de mon existence, l’esprit en paix, le coeur léger, des rêves plein la tête.

Aussi, je vous promis de nombreuses nouveautés au sein du projet curious world., telles que de nouvelles rubriques, l’apparition de nouvelles rédactrices, une mise à jour du site mais également la sortie de notre première cassette audio exclusive.

Que reste-t-il de cela? 

Eh bien, pour tout vous dire, presque rien. Tout simplement parce que, en l’espace d’un an, j’ai appris que presque aucune des personnes avec qui j’ai travaillé n’a eu de véritable égard pour le projet curious world.

Pourtant, curious world., a eu de l’égard pour eux; et même davantage.

Depuis 2012, ce projet les a soutenu autant qu’il le pu, à son échelle, les aidant parfois à se faire connaître, encourageant le développement de réseaux, de connections, de communications. Il a parlé de chacun de ses collaborateurs ou invités de passage, à promu chacun des partenariats entreprit, apportant sa pierre à l’édifice.

Alors que reste-t-il de ceci, cette fois?

Eh bien cette fois, tout. Car aujourd’hui encore, vous pouvez visionner librement chacune des collaborations audio-visuelles sur la chaîne Youtube, vous pouvez lire chaque article écrit depuis le début de l’aventure, vous pouvez enfin découvrir et redécouvrir chaque artiste, chaque projet que curious world a voulu aider, de quelque manière que ce fut. Et vous faites cela, sans être gêné par la moindre publicité, par le moindre semblant de promotion lucrative ou par quoi que ce soit d’autre dont curious world pourrait tirer de l’argent.

Car je n’en ai jamais tiré d’argent. Ce sont des heures et des heures de dévotion que j’ai investi et organisé sur mon temps libre, tout ça pour ce projet. Il m’en coûte de le dire, mais le projet curious world., ce n’est au fond rien d’autre que moi, encore et toujours en définitive, seulement moi. Que je rassure tout de suite ceux qui, d’une quelconque manière, ont accomplit un travail ou une contribution remarquable au sein du projet, ceci incluant ceux ayant écrit sur le blog, soutenu le label ou bien encore les artistes et autres photographes ayant apporté, à leur manière, une pierre à l’édifice. Non, la seule question que je me pose aujourd’hui, c’est…

Où (en) êtes-vous?

Certes, vous fûtes un jour prompt à donner du temps, tout comme moi, à cet ambitieux projet culturel, vous écrivîtes, tout comme moi, de grands articles plein de passion et de tendresse, vous permîtes de merveilleuses associations entre musique et image ou entre cinéma et littérature. Seulement, aujourd’hui, vous vous en êtes allés. Sans doute d’autres projets vous appelèrent vers d’autres rivages, ou tout simplement vous reprîtes votre vie habituelle, débordé par les études ou le travail; et tout cela est très bien. Car aujourd’hui, je ne vous blâmes pas. Il serait bien incongru de ma part de le faire. Car au fond, dans la modeste aventure curious world., il s’agit de passion, d’intérêt sincère, d’envie. Et l’envie, malheureusement, se perd, c’est ainsi.

Je voulais faire de cet édito un constat, voici chose faite. Je souhaitais faire part de mon ressenti après plus de quatre ans de dévotion sans faille, voici l’affaire réglée, ou presque.

Que faire?

Car enfin, je n’ai pas honte de le dire: j’ai eu de l’intérêt pour toutes ces personnes et leurs propres projets, j’ai eu foi en toute cette énergie déployée, tous ces rêves lancés. J’ai voulu les porter, les élever à la place où je les voyais moi, c’est-à-dire artistiquement bien plus haut, jusqu’à ne plus être occulté par cette culture main-stream dont on nous assome. Je voulais défendre un autre type de culture, une culture d’ouverture, de diversité, de curiosité.

Mais voilà, je me suis épuisé. Épuisé à ne pas recevoir en retour une juste considération, durable dans le temps, de la part de toutes ces personnes que j’ai voulu aider, épuisé à ne pas sentir de soutiens concrets et constants au sein de ce parcours, épuisé enfin d’avoir investi tant de choses au sein de cette ambition et de ne point en voir la continuité sans que je m’évertue sans relâche à produire du contenu par moi-même.

Et pendant ce temps, ce sont tous mes propres projets, qu’ils fussent personnels ou artistiques, qui en ont empathies. Ma musique, mes photos: ma production artistique, à laquelle je n’ai pas octroyé le temps nécessaire. Et lorsqu’un artiste ne peut plus produire, il dépérit, à sa manière.

Alors voilà. Je vais reprendre un peu de temps à CW et arrêter mon activité autour de ce projet pendant quelques temps (ceci incluant le blog, la chaîne et les partenariats). Histoire de retrouver un juste équilibre. Et qui sait, peut-être par la suite, refonder toute une équipe?

Qu’en retirer?

Tout. Car bien sûr, curious world., c’est avant tout quelque chose que j’ai monté par simple plaisir. Le plaisir du partage, le plaisir de la culture et des mots. Alors je n’ai aucun regret. Je suis fier du chemin parcouru et des expériences acquises. Je suis très heureux d’avoir aidé tous ces gens, d’avoir ouvert toutes ces portes, et je ne les referme pas. Il me faut juste la laisser entre-ouverte, jusqu’à que je sois prêt à y retourner.

Ben’

Publicités

Donnez votre avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s